• 00_SlideShow_Bottine_01

    Bottine 2018_01

  • Bottine 2018_02

  • Bottine 2018_03

En direct ou presque…

Accueil
Samedi 17 février
Accueil des participants à Matane
Meteo_Soleil_Partiel2
-9°C
Vent: OSO 20 km/h
Humidité: 76%
Pression: 103 kPa +

Toute l’équipe de la Traversée de la Gaspésie a quitté Gaspé en direction de Matane avant le lever du soleil. Oui, c’est enfin le grand jour !

Arrivées à Matane: l’installation de la salle, du bureau de la logistique, de l’animation et des communications, ainsi que la préparation des chambres des invités au Riôtel s’est déroulée rondement.  Le personnel formidable et dévoué a grandement facilité le travail de l’équipe jusqu’à l’arrivée des skieurs et des raquetteurs.

À 16h, le premier autobus arrive. À bord, une cinquantaine de personnes qui ont fait la route ensemble, de Montréal à Québec, puis jusqu’à Matane. Quand la porte s’ouvre, ils sont accueillis par nulle autre que Claudine Roy, présidente et co-fondatrice de l’évènement. Elle serre la main, fait un câlin, salue les récidivistes comme s’ils étaient de vieux amis retrouvés après un an d’absence. Tout le monde a un petit verre de cidre à la main et on se dégourdit sur des airs de cornemuse et en faisant connaissance.

Trente minutes plus tard, le 2e autobus arrive. La cornemuse reprend de plus belle ses airs de fête et voilà, nous sommes tous réunis, enfin, pour une semaine qui s’annonce déjà très dynamique. Le temps de prendre possession des chambres et un apéro que déjà, l’heure du souper approche. Sophie Faucher et Christophe Rapin sont en charge de “réchauffer” la salle mais surtout, de créer ce premier lien qui nous unit tous en marge de notre aventure. Oui, nous aurons froid, nous souffrirons un peu, nous aurons à relever à tous les jours un défi hors de l’ordinaire; mais nous ferons des rencontres extraordinaires, nous verrons des paysages à couper le souffle, nous partagerons des repas au quotidien et nous rirons, pleurerons peut-être et seront fiers, si fiers de nous à la fin de la semaine !

Claudine s’élance sur scène et accueille à nouveau ses invités, comme elle sait si bien le faire. On mange, on discute de la journée du lendemain avec Simon, le coordonnateur logistique et on écoute l’excellente musique du latino-gaspésien Juan Sebastian Larobina et son complice, Pascal Soucy. On a même droit à sa fameuse adaptation de “Ça va venir, ça va venir” de La Bolduc, en espagnol, une irrésistible version qui donne envie de danser et qui ne laisse personne indifférent.

Pour terminer cette journée d’accueil, tout le monde en pyjama au bord de la piscine pour une savoureuse et douce lecture de Sophie Faucher. Moment unique que l’on partage avec bonheur.

Que dire de plus, sauf que cette journée était formidable et que c’est une nuit de sommeil bien méritée qui attend tout le monde avant d’attaquer demain la première journée !

En collaboration avec le programme de photographie du Cégep de Matane

Nos partenaires

cbilodeauTDLG ski et raquette | Accueil – 17 février 2018