TDLG Saint-Laurent 2017 ski et raquette | Accueil

En direct ou presque…

Accueil
Samedi 21 janvier
Arrivée à Gaspé avec Kilombo,
Les Voyous et les Zappalaches
-2°C
Vent: OSO 20 km/h
Humidité: 76%
Pression: 103 kPa +

La Traversée de la Gaspésie en ski de fond et raquette débutait officiellement aujourd’hui sa 15e édition, intitulée pour l’occasion la Grande traversée du St-Laurent. Claudine Roy, présidente des événements TDLG, n’allait certainement pas laisser passer l’opportunité de mettre ses idées de grandeur à profit.  Elle qui, chaque année, lève son verre à « la vie qui nous unit », a cette fois-ci choisi le fleuve St-Laurent comme emblème pour célébrer cette vie qui, au Québec, s’est enracinée le long de ce majestueux cours d’eau.

C’est donc à bord du CTMA Vacancier que les 350 participants, bénévoles, journalistes et invités se sont réunis pour une croisière hivernale de Gaspé à Montréal, en passant par Matane, La Malbaie, Québec et Montréal.

L’ambiance festive des rythmes de Kilombo, batucada gaspésienne, accompagnés d’un bon « grog d’embarquement » concocté par la brigade de Gaspésie Gourmande, a rapidement donné le ton à l’aventure. Une fois à bord du navire, le Cric’s Groove Project de Maria a assuré l’ambiance musicale lors de l’apéro, suivi par l’ensemble vocal Les Voyous de Gaspé, qui s’est mérité une ovation pour leurs pièces a capella parfaitement exécutées.

Claudine Roy a ensuite pris la parole, rappelant que « …la TDLG, c’est plus qu’une semaine de ski ou de raquette; c’est un voyage au cœur de l’humain. Prenez le temps de rencontrer les gens qui vous entourent; je suis convaincue que dimanche prochain, quand vous débarquerez du navire à Montréal, il y a une petite parcelle de vous qui sera transformée à jamais ».

Gilbert Rozon, commissaire aux célébrations du 375e de Montréal, et fier participant de cette belle folie à laquelle il n’a pu résistée abondait dans le même sens : «  Le tourisme connaît une croissance de 5% par année. De plus en plus, les touristes cherchent à vivre une expérience unique; celle-ci en est définitivement une. On s’apprête à vivre une aventure qui restera longtemps gravée dans notre mémoire ».

Le capitaine du navire, Bernard Langford, s’est également adressé aux participants, au nom des 90 membres de son équipage à bord. « Nous sommes vraiment heureux et fiers de vous accueillir, et nous le ferons comme seuls les Gaspésiens et Madelinots savent le faire »; une phrase qui a bien sûr été chaudement applaudie par la foule.

Après un copieux souper, la soirée s’est terminée avec le TDLG Jazz Trio, le « house band », composé de Bobby Cotton, André Larue et Juan Cruz Bernabo. C’est une tradition dont on ne peut maintenant plus se passer! Demain, que l’aventure commence! Direction : Parc Forillon.

Shooter du jour
Le Grog d’embarquement
1 portion


Ingrédients

1 oz de rhum Chic Choc du Domaine Pinnacle
250 ml d’eau chaude
25 ml de miel du Rucher des Framboisiers
25 ml de jus de lime
1 anis étoilé
3 clous de girofle

Préparation
Dans une tasse, presser le jus d’une demi-lime
Ajouter le miel, le rhum, l’eau chaude et les épices

Ce cocktail est spécialement conçu pour tuer vos germes et microbes avant l’embarquement!  On ne prend pas de chance…

cbilodeauTDLG Saint-Laurent 2017 ski et raquette | Accueil

TDLG Saint-Laurent 2017 ski et raquette | Jour 1_Parc national Forillon

En direct ou presque…

Jour 1
Dimanche  22 janvier
Parc national Forillon
Ski : Secteur Sud – Cap Gaspé 23 km
Raquette : Secteur Sud – Anse St-Georges 13 km
-4°C
Vent: OSO 20 km/h
Humidité: 76%
Pression: 103 kPa +

« Chaussez vos skis, et vos raquettes, oui c’est parti pour toute la semaine… » L’air de cette légendaire chanson-thème de la Traversée de la Gaspésie écrite par Sylvie Gallant il y a déjà plus de 10 ans a fait résonner le salon bar du CTMA, alors que tous étaient rassemblés pour connaître les détails des parcours de leur première journée de ski et de raquette.

Impossible de passer par Gaspé sans profiter des splendeurs du Parc national Forillon, maintenant reconnu comme l’un des plus beaux parcs au monde. Le parcours proposé leur a fait sillonner le secteur Sud du parc, de Petit-Gaspé jusqu’à Cap Gaspé, le bout des terres. Dégustation de poisson fumé et vin chaud, chaleur du feu de bois et musique des Zappalaches, notre house-band de route et de montagne, étaient offerts en cours de route.

Une autre surprise attendait les participants; quelque part sur le sentier jouait Le boléro de Ravel, au son duquel se mouvaient lentement trois personnages de religieuses. Avec la neige blanche, le ciel et la mer en grisaille, la scène était presqu’irréelle, comme un Polaroïd en noir et blanc, un tableau vivant figé dans le temps. Pour plusieurs, ce moment pourtant simple, mais chargé d’émotions, justifiait le voyage: « Juste pour ça, je suis contente d’être venue », s’est exprimée une des participantes.

La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine étaient évidemment à l’honneur au souper, où a été servie une succulente palette de jeune bœuf des Îles braisé à la bière gaspésienne de la Microbrasserie Pit Caribou. Comme quoi Gaspésie Gourmande et Le bon goût frais des Îles, deux organismes voués respectivement à la promotion des produits gaspésiens et madelinots, gagnent à partager l’assiette!

En soirée, la présidente d’honneur Julie Payette a attiré la grande majorité des gens à bord du navire avec sa conférence Notre Terre vue de l’espace : une autre perspective, relatant ses expériences d’astronaute à bord des navettes spatiales Discovery et Endeavour. Les participants sont ensuite allés se laisser bercer par le mouvement du navire, qui entamait ses premiers miles sur le fleuve en direction de Matane, port d’escale pour les deux prochains jours de l’aventure.

Shooter du jour
Le Ski-doux!
8 portions

Ingrédients
750 ml de vin rouge sec
500 ml de jus d’orange
250 ml de jus de citron
250 ml de sirop d’érable de l’Érablière Escuminac
2 bâtons de cannelle du Madagascar des Épices de Lara
1 anis étoilé et 3 clous de girofle
Les zestes d’une orange et de deux citrons

Préparation
Verser le vin et les jus dans une grande casserole, faire chauffer
Ajouter les zestes, les épices et le sirop d’érable
Laisser chauffer jusqu’à ébullition. Éteindre le feu et laisser infuser 1h
Passer le liquide au tamis. Remettre dans la casserole et chauffer à nouveau jusqu’à ébullition

Puisqu’ils ouvrent les pistes, nous hydratent et nous protègent tout au long de la journée, portons un toast à nos doux motoneigistes, nos anges gardiens!

cbilodeauTDLG Saint-Laurent 2017 ski et raquette | Jour 1_Parc national Forillon

TDLG Saint-Laurent 2017 ski et raquette | Jour3

En direct ou presque…

Jour 3
Mardi 24 janvier
Ski : Hôtel de ville – Club de golf de Matane 29 km
Raquette : Centre de ski l’Igloo – Club de golf de Matane 14 km
Meteo_Soleil_Partiel
-4°C
Vent: ESE 20 km/h
Humidité: 86%
Pression: 101,7 kPa +

Après avoir admiré la Matanie presque vue du ciel, les participants avaient aujourd’hui la chance de visiter l’arrière-pays, avec un parcours qui les ont fait partir du centre-ville de Matane jusqu’à sa périphérie. « À un moment, dans les grands champs de neige blanche, c’est comme si on était au milieu de nulle part. Ensuite, arrivés à St-Luc, on a reçu un accueil incroyable, très chaleureux. C’était vraiment une belle journée! » s’est exprimée Geneviève Bélisle, comédienne.

En effet, l’équipe de Tourisme Matane avait pris en charge l’accueil des participants au centre communautaire de St-Luc, où étaient servis soupe chaude et pain frais de la Boulangerie Toujours dimanche de Matane, ainsi qu’une dégustation de tire sur la neige, de l’érablière de l’Auberge de la pente abrupte. En guise de souvenir, une photo Polaroid de la journée et des tattoos ont été remis aux participants par Tourisme Matane, sur lesquels était inscrit : « Ancré en Matanie » et « Mordu de la Matanie ». Difficile de faire autrement avec un accueil pareil!

Pendant la journée, le chef invité André Lagacé, originaire de la Gaspésie et formateur au Centre de formation professionnelle Côte-de-Gaspé, a offert un atelier de cuisine à celles et ceux restés à bord. Ces derniers ont ainsi pu apprendre à cuisiner une vraie bonne bannique, un genre de crêpe issue de la cuisine traditionnelle autochtone, le tout sur un feu de bois au bord de la mer. Dans le contexte, on peut même dire que c’était une « bannique de luxe », elle qui a été dégustée avec fromage, saumon fumé, saucisson et chocolat! À l’apéro, André et son équipe ont fait (re)découvrir les algues et le crabe des neiges, joliment apprêtés en petites bouchées : Crabcake au crabe des neiges de Gaspe Shore, très addictif, et Gyoza au porc et aux algues d’Antoine Nicolas; un pur délice!

En soirée, Sophie Faucher a présenté Flocons ensemble, une lecture de textes rendant hommage à l’hiver, avec les Zappalaches pour l’accompagner. Les mots et la musique ont été portés avec tant d’émotions et de vérité que la neige et le vent ont vite fait de joindre la partie. Une bataille de boule de neige a éclaté parmi ceux qui s’étaient rassemblés sur le pont pour honorer ce moment de grâce. Bref, un moment sublime sur le St-Laurent, un soir de tempête.

C’est dans cette douce folie que les participants ont quitté la Gaspésie pour partir à la rencontre d’une autre magnifique région du Québec, Charlevoix.

Shooter du jour
La poulette des Chic-Chocs
6 portions

Ingrédients

40 ml de rhum Chic Choc du Domaine Pinnacle
500 ml de lait
125 ml de crème champêtre 15 %
2 oeufs
60 ml de sirop d’érable de l’Érablière Escuminac
Muscade moulue

Préparation
Dans un mélangeur, fouetter tous les ingrédients, sauf la muscade
Verser dans un pichet et réfrigérer de 3 à 4 heures
Verser dans des verres et saupoudrer de muscade

Poulette vous dégusterez…
en admirant les Chic-Chocs enneigés!
Vive la Gaspésie!

cbilodeauTDLG Saint-Laurent 2017 ski et raquette | Jour3

TDLG 2017 Saint-Laurent ski et raquette|Jour4

En direct ou presque…

Jour 4
Mercredi 25 janvier
Journée tempête
Party pyjama
-1°C
Vent: OSO 20 km/h
Humidité: 76%
Pression: 103 kPa +

« Bon matin tout le monde, un mot pour vous dire qu’à cause de la tempête, nous ne pourrons pas accoster à Pointe-au-Pic tout de suite. Déjeuner pyjama! » Étonnamment, les participants étaient tout sourire à l’idée d’être confinés sur le CTMA Vacancier l’espace de quelques heures : Qui se plaindrait d’avoir un congé forcé pour se reposer quelque peu?

Avec la tempête, les vagues déferlaient trop fortement sur le quai de Pointe-au-Pic, et le navire a dû poursuivre sa route pour trouver refuge près de l’Île-aux-Coudres. Après plusieurs discussions, le capitaine a finalement dû prendre la parole pour annoncer que par mesure de sécurité, il était préférable de prendre la direction de Québec, et de s’y amarrer pour les deux prochains jours. Cette décision impliquait évidemment de devoir faire le deuil d’une journée splendide dans la ville de La Malbaie.

Malgré cela, comme toute bonne TDLG, le plan B n’était pas caché bien loin…conférences de toutes sortes, cinéma, ateliers de danse, de capoeira, de cuisine et de médias sociaux, jam musical, cabaret, quiz, séances de yoga et d’étirement, visite de la timonerie, les participants avaient l’embarras du choix.

Au souper, skieurs et randonneurs en ont eu encore une fois plein la panse, notamment avec le trio de produits fumés des Pêcheries Gaspésiennes. Turbot, truite et maquereau fumés à la perfection ont entamé le repas en beauté. Bien qu’ils aient tous eu une journée de repos, les participants ont gagné leur cabine assez tôt, question d’être en forme le lendemain pour braver les sommets du Parc national des Grands-Jardins!

Shooter du jour
L’après-ski de Mario
1 portion

Ingrédients
250 ml de café de la Brûlerie de l’Atlantique
1 ½ oz de Baileys
½ oz de Triple Sec
½ oz de Cheminaud

Préparation
Mettre le café dans une tasse
Verser le Baileys, le Triple Sec et le Cheminaud

À boire avec vos mitaines en appréciant
vos belles rencontres de la Grande Traversée!

cbilodeauTDLG 2017 Saint-Laurent ski et raquette|Jour4

TDLG Saint-Laurent ski et raquette 2017_Jour5

En direct ou presque…

Jour 5
Jeudi 26 janvier
Parc national des Grands-Jardins, La Malbaie
Ski : 30,5 km – Raquette : 13,5 km
-4°C
Vent: O 31 km/h rafale à 41
Humidité: 68%
Pression: 98,9 kPa +

Après une journée de congé finalement bien remplie, c’est avec une certaine hâte que les skieurs et raquetteurs ont embarqué dans les autobus qui les conduisait au Parc national des Grands-Jardins. Suite à la tempête, l’excitation était à son comble; il y aurait de la neige fraîche et abondante dans les montagnes de Charlevoix, une destination inconnue pour une grande majorité des participants.

Rachel, une TDLGienne de longue date, savait cependant à quoi s’attendre : «  Ben là, le Parc des Grands-Jardins, c’est le bonheur. On ne peut pas ne pas être heureux; si tu n’es pas heureux ici, abandonne », s’est-elle exclamée avec ravissement au retour de la journée.

Marco Calliari était impressionné du panorama 360 degrés qui l’attendait au sommet du Mont du Lac-des-Cygnes : « C’était incroyable. Vraiment. Extraordinaire. » En effet, les raquetteurs ont dû travailler fort pour atteindre le toit des Laurentides, mais leurs yeux semblaient déjà remplis de souvenirs une fois sur le navire. Les skieurs ont quant à eux pu profiter d’une belle poudreuse tout le long du parcours d’une trentaine de kilomètres.

De retour au navire, le chef a proposé au souper un heureux mariage entre mer et forêt. Pavé de flétan poêlé sur un riz pilaf aux champignons forestiers de Gaspésie Sauvage et sauce aux asperges; un bon classique, en toute simplicité. Emmanuel Bilodeau a assuré l’animation de la soirée avec son One-Manu-Show; fidèle à lui-même, c’est dans le rire et la sensibilité que les participants ont ensuite regagné les bras de Morphée.

Shooter du jour
Le Panache de Clo
2 portions


Ingrédients

500 ml de bière blonde de la Microbrasserie Pit Caribou
250 ml de jus de tomate
1 oz de Téquila
Le jus d’une lime
1 trait de Cayenne Sauce de Naturellement Antioxydant
15 ml de sauce anglaise (Worcestershire)
Glaçons en quantité suffisante

Préparation
Dans un shaker, mettre les glaçons
Ajouter le jus de tomate, la Téquila, le jus de lime et la sauce piquante
Mélanger et ajouter la bière
Verser dans des verres

Inspiré de sa force de caractère, on lui dédit ce cocktail…
À ta santé, Claudine, mon amour!

cbilodeauTDLG Saint-Laurent ski et raquette 2017_Jour5

TDLG 2017 ski et raquette_Jour6

En direct ou presque…

Jour 6
Vendredi 27 janvier
Ski : Plaines d’Abraham, Québec 28,5 km
Raquette :  Village Nordik, Québec 12,5 km
-6°C
Vent: rafales à 50 km/h
Humidité: 76%
Pression: 103 kPa +

Après avoir visité la Gaspésie et Charlevoix, c’était au tour de Québec d’être hôtesse de la Grande traversée du St-Laurent. Du ski et de la raquette en pleine ville? Et oui, c’est possible! Les participants sont partis du Domaine Maizerets, un grand parc urbain situé dans l’arrondissement de la Cité-Limoilou, pour se rendre jusqu’au Village Nordik, le Bassin Louise du Port de Québec, transformé chaque hiver en site permettant la pratique d’une foule d’activités hivernales.

Les skieurs et raquetteurs, dont le parcours se terminait à cet endroit, en ont profité pour danser, glisser et savourer une fois de plus des joies de l’hiver. « La TDLG, c’est redevenir enfant. Je ne sais pas si c’est parce qu’on a l’endorphine dans le tapis, mais il y a quelque chose qui se passe », a expliqué un participant avec émotions. Les skieurs ont quant à eux poursuivi leur route jusqu’aux Plaines d’Abraham pour skier tout en admirant le fleuve vue d’en haut.

D’autres ont préféré profiter de cet escale dans la Vieille Capitale pour flâner dans les rues étroites du Petit Champlain, sortir rencontrer parents et amis ou visiter les musées. Au retour, tous étaient attendus avec un incontournable de la gastronomie madelinienne et gaspésienne : la fameuse bouillabaisse, un savoureux bouillon dans lequel baigne moules, homard, crevettes, pétoncles, flétan et morue.

En soirée, alors que le navire voguait vers Montréal, les TDLGiens étaient invités à mettre à profit leurs talents cachés avec Ski Académie. Accompagnés du TDLG Jazz Trio et des Zappalaches, les participants avaient carte blanche pour chanter et danser. L’équipage du CTMA Vacancier, accompagné à la voix et à la guitare par le commissaire de bord Stéphane Gaudet, a offert une prestation mémorable, qui a encore une fois témoigné de la belle synergie présente à bord du navire lors de cette grande aventure.

Shooter du jour
Le Port-Eau des Îles
1 portion


Ingrédients

1 oz de Châlin de l’entreprise Le Barbocheux
½ oz de rhum Chic Choc du Domaine Pinnacle
25 ml de jus de lime
8 ml de sirop simple
2 tranches de gingembre et 6 feuilles de menthe
8 bleuets des Framboisiers Lepage
Soda au gingembre en quantité suffisante
Glaçons en quantité suffisante

Préparation
Piler les bleuets et le gingembre dans un grand verre
Ajouter le reste des ingrédients sauf le soda
Remplir le verre de glace et mélanger
Ajouter le soda

OBLIGATOIRE
Faire un baiser d’esquimau à votre voisin
avant de boire ce contenu!

cbilodeauTDLG 2017 ski et raquette_Jour6

TDLG 2017 ski et raquette_Jour7

En direct ou presque…

Jour 7
Samedi 28 janvier
Parc du Mont-Royal, Montréal
Ski : 15 km – Raquette : 5,5 km
-2°C
Vent: OSO 20 km/h
Humidité: 68%
Pression: 103 kPa +

« Le dernier kilomètre est toujours le plus difficile, parce que c’est le dernier ». Cette citation d’Yves Tessier, cardiologue et adepte de la TDLG depuis ses débuts, est devenue légendaire chez les TDLGiens, et il la répète maintenant année après année; parce qu’il a tout à fait raison. L’émotion était palpable ce matin-là; pour certains, l’arrivée à Montréal représentait aussi le retour à la réalité,  le boulot et la besogne quotidienne. Tout le monde aurait voulu arrêter le temps, que cette semaine incroyable ne se termine jamais.

À 5h00 du matin, un message à l’interphone invitait les participants à sortir sur le pont du navire en pyjama, question de contempler le pont Jacques-Cartier et la grande métropole, brillant de tous leurs feux sur un ciel encore noir. Au loin, la croix du Mont-Royal, destination finale.

Un petit couvert de neige tombée la veille a permis d’offrir aux participants un paysage inespéré. Pour plusieurs, le Mont-Royal est comme leur cour arrière ; ils étaient fiers d’y emmener leur « gang ». Inscrite dans la programmation des Hivernales entourant les célébrations du 375e de Montréal, cette journée se voulait festive et rassembleuse. Pour l’occasion, la population était invitée à se joindre aux participants afin de fouler avec eux les derniers kilomètres de la Grande traversée du St-Laurent. Ainsi, parents et amis sont venus goûter au bonheur TDLGien, l’espace-temps de quelques kilomètres.

Au retour sur le navire, tous se préparaient au fameux Bal du Capitaine, et on voyait apparaître de plus en plus de vêtements et accessoires blancs, suggérés pour l’occasion, comme une ribambelle de neige. D’autres délices maritimes concoctés par Léon Langford, chef du CTMA Vacancier, André Lagacé, chef en résidence de Gaspésie Gourmande, et leur équipe, ont été servis. Puis, Marco Calliari et ses quatre musiciens ont fait danser les participants, comme eux seuls savent le faire, jusqu’aux petites heures.

Le lendemain matin, c’était déjà le temps de dire au revoir. Au revoir à ces nouvelles amitiés, à ces moments qui promettent tout, qui soignent et qui créent, à cette vague d’amour étonnante, précieuse. « Cette vague qui vaut d’être soulignée, célébrée, mise en banderole comme la promesse d’une vie humaine plus large et pleine, sur notre belle planète multicolore. » (Nicole Lupien, participante). Une vague née un beau jour de janvier, quelque part sur le fleuve St-Laurent, notre St-Laurent, notre amour.

Shooter du jour
Le Royal 375 – 1 portion


Ingrédients

1 oz de François de la Ferme Bourdages Tradition
Fraises congelées de la Ferme Bourdages Tradition
1 oz de Pur Vodka
150 ml de jus de canneberge blanche
100 ml d’eau minérale
Les zestes et le jus d’une lime

Préparation
Dans un shaker contenant les fraises congelées, ajouter les zestes et le jus de lime.
Ajouter la vodka, le jus de canneberge et l’eau minérale
.
Agiter vivement de 8 à 10 secondes
.
Filtrer le contenu du shaker dans un verre à martini à l’aide d’une passoire à glaçons
.
Verser délicatement la liqueur de fraise au centre du verre

Levez votre verre ROYAL
au 375e de Montréal!

cbilodeauTDLG 2017 ski et raquette_Jour7

TDLG Saint-Laurent 2017 ski et raquette | Jour 2

En direct ou presque…

Jour 2
Lundi 23 janvier
Réserve faunique de Matane – Vertigo Aventure
Ski : 22,5 km – Raquette : 9 km
Neige légère
-4°C
Vent: ENE 20 km/h
Humidité: 86%
Pression: 101,7 kPa +

Après plusieurs heures à naviguer sur le Golfe et le fleuve St-Laurent, c’est dans la belle région de la Matanie que se sont réveillés les participants. Sous un ciel parfaitement bleu, ces derniers ont attaqué les montagnes de la Réserve faunique de Matane. En effet, après une petite heure de route, les skieurs ont longé l’impressionnant Mont Blanc. Les raquetteurs, quant à eux, étaient totalement autonomes et devaient battre la piste sur un bon couvert de neige immaculée, avec comme objectif le sommet du Mont Pointu, qui offre un point de vue imprenable sur les Chic-Chocs.

Peu importe, l’effort en aura valu la chandelle, tant pour les skieurs que les raquetteurs. La météo était surprenante : soleil, aucun nuage, ni brise de vent; difficile à croire pour un mois de janvier gaspésien, mais pourtant bel et bien réel; c’est du moins ce que laissait croire le teint bronzé des participants à leur retour. Même scénario pour les croisiéristes et les gens qui ont troqué les skis et les raquettes pour une visite de Matane, une sieste sur les bancs extérieurs du pont supérieur du navire, ou une randonnée en traîneau à chiens « topissime » avec Aventure Pattes Blanches, pour reprendre les mots de Géry Bertrande, journaliste français pour Le Journal des Entreprises.

C’est aussi ce soir que les participants ont goûté leur premier carré à la sauterelle des Îles. Ce dessert typique des Îles-de-la-Madeleine plaît autant à la pupille qu’à la papille et marie deux saveurs gagnantes : menthe et chocolat. Un dessert qui risque vite de devenir un grand classique!

En soirée, les différentes plates-formes d’animation disponibles sur le navire ont permis d’en offrir pour tous les goûts : conférence voyage sur le Népal avec Les Karavaniers, spectacle de la Chasse-Balcon, concept original où se côtoient musique traditionnelle et camaraderie, et projection du film Le goût d’un pays de Francis Legault, présenté aux cinéphiles par ce dernier.

Ce sont donc des vacanciers heureux qui se sont retrouvés le soir venu, où l’euphorie était omniprésente. Tranquillement, on sent que les participants prennent leur aise, non seulement sur le navire, mais également entre eux. La magie tdlgienne opère, encore une fois…

Shooter du jour
Le Saint-Bernard
1 portion

Ingrédients
1 oz de gin sauvage Radoune d’O’Dwyer Distillerie Gaspésienne
100 ml de jus d’orange
150 ml de soda au gingembre
15 ml de sirop de framboise et gingembre de la Coop du Cap
Glaçons en quantité suffisante

Préparation
Dans un shaker, mettre les glaçons, le gin, le jus d’orange et le sirop
Agiter vivement de 8 à 10 secondes
Filtrer le contenu du shaker dans un bock à bière à l’aide d’une passoire à glaçons
Allonger avec le soda
Verser dans le bock et garnir d’une rondelle d’orange

Le Saint-Bernard nous rappelle ce brave secouriste des montagnes et cet aventurier du Grand Nord.
À la tienne Thierry!

cbilodeauTDLG Saint-Laurent 2017 ski et raquette | Jour 2

Communiqué_19 janvier 2017

LigneTitre TDLG_Bottine_Small LigneTitre
Pour diffusion immédiate
COMMUNIQUÉ
 La Grande traversée du St-Laurent: un hymne à la beauté du fleuve

Gaspé, 19 janvier 2017 – Du 21 au 29 janvier 2017 se déroulera la 15e édition de la Traversée de la Gaspésie à ski de fond et raquette, intitulée Grande traversée du St-Laurent. S’inscrivant dans la programmation officielle des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, les quelques 350 participants, invités, journalistes et bénévoles embarqueront à bord du CTMA Vacancier pour vivre une croisière hivernale sportive sans pareil, de Gaspé à Montréal, en passant par Matane, La Malbaie et Québec. Cette épopée connaîtra son apogée à Montréal lors de la Randonnée, une des nombreuses activités des Hivernales.  Le samedi 28 janvier, tous sont invités à se joindre aux voyageurs de la Grande traversée pour skier et faire de la raquette dans le Parc du Mont-Royal.

Parcours

Au total, les skieurs parcourront près de 200 km pendant la semaine, alors que les raquetteurs effectueront environ 90 km de randonnée. Les participants fouleront leurs premiers kilomètres dans les splendeurs du Parc national Forillon. Le CTMA se dirigera ensuite vers Matane pour deux jours d’activités. Mercredi, tous se réveilleront à La Malbaie, où deux autres magnifiques journées seront offertes. Le 27 janvier, c’est dans la Vieille Capitale que les participants profiteront des joies de l’hiver, du domaine Maizerets jusqu’au parc national des Plaines d’Abraham, en passant par le Village Nordik. Finalement, c’est au sommet du Mont-Royal le 28 janvier, que les participants effectueront les derniers kilomètres de l’aventure.

Randonnée avec la Grande traversée du Saint-Laurent – 28 janvier à Montréal

À l’occasion des Hivernales, le premier grand rassemblement des célébrations 375e anniversaire de Montréal, le point culminant de l’aventure se déroulera au parc du Mont-Royal. Dans une ambiance fidèle à la tradition TDLGienne, l’organisation invite la population à se joindre aux skieurs et raquetteurs de la Grande traversée du St-Laurent pour compléter avec eux leurs derniers kilomètres, et ainsi célébrer l’hiver ensemble. L’activité débutera dès 9h le 28 janvier, et se terminera en début d’après-midi. Pour plus de détails concernant ce rassemblement ou pour confirmer votre présence, cliquez ici.  En soirée, les participants regagneront le navire une dernière fois, pour assister au bal du Capitaine. C’est donc sous les rythmes endiablés de Marco Calliari et ses acolytes que les participants pourront conclure cette semaine haute en couleurs et forte en émotions. D’ailleurs, Gilbert Rozon, Commissaire aux célébrations du 375e, était si emballé à l’idée de relier les régions à la métropole de manière aussi audacieuse et originale qu’il s’est lui-même inscrit pour vivre la Grande traversée du Saint-Laurent.

Saint-Laurent, mon amour

Titre du nouveau livre de l’auteure québécoise Monique Durand qui sera lancé à bord du navire lors de l’événement, Saint-Laurent mon amour se veut un « hommage au fleuve et à ceux et celles qui habitent ses rives ». L’organisation souhaitait ainsi proposer à ses adeptes un projet à la hauteur de cette force de la nature, non seulement pour célébrer son importance, mais aussi démontrer son lien immuable entre villes et régions. Tel que le décrit la présidente des Traversées de la Gaspésie, Claudine Roy, « Cette Grande traversée du Saint-Laurent dirige le projecteur sur notre Gaspésie adorée, met en lumière notre métropole, où se déroulera la grande finale, tout en éclairant aussi les régions côtières du fleuve ».

Programmation artistique

Comme à chaque édition, la TDLG offre en soirée une programmation artistique étoffée, en plus de recevoir à bord plusieurs comédiens, musiciens, conférenciers et cinéastes. Ainsi, les participants pourront tantôt entendre Julie Payette, Hélène Laurendeau, Serge Lepage et Annick Cojean parler de ce qui les passionne, tantôt se laisser bercer sur de la poésie lue par la comédienne Sophie Faucher ou visionner des œuvres de Francis Legault et Jacques Bouffard, entre autres, ou encore taper du pied sur la musique de nos talentueux musiciens. Les skieurs et raquetteurs auront aussi la chance de découvrir la démarche artistique et les œuvres de nombreux artistes peintres et écrivains en résidence.

Autres activités

La Grande traversée du St-Laurent étant une expérience unique en son genre, l’inscription était également ouverte aux amoureux de la vie et du St-Laurent, qui ne sont pas nécessairement skieurs ou raquetteurs. Ainsi, tout un programme d’activités touristiques et culturelles à bord du navire et dans les différentes escales visitées a été mis en place par l’organisation. De plus, Cardio Plein Air offrira à la clientèle un entraînement quotidien.

À propos des événements Traversées de la Gaspésie

L’OBNL Traversées de la Gaspésie offre annuellement, depuis 2003, une semaine de vacances sportives tout inclus en ski de fond et raquette dans les décors enchanteurs de la Gaspésie. Cette semaine de festivités réunit des hommes et des femmes de tous âges, de toutes professions et de partout dans le monde. Depuis l’automne 2014, il présente annuellement la TDLG bottine, une semaine tout aussi inoubliable de randonnée pédestre sur les sentiers gaspésiens. Du 21 au 29 janvier, suivez la trace des participants en direct (ou presque) via le www.tdlg.qc.ca.

La TDLG à ski et à raquette 2017 est présentée par KANUK, en collaboration avec la Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA), Groupe Bellemare, les gouvernements du Québec et du Canada, Telus, Raymond Chabot Grant Thornton, Desjardins, Fonds de solidarité FTQ, la Ville de Gaspé, la MRC de la Côte-de-Gaspé, l’Association Touristique Régionale de la Gaspésie, la Ville de Matane et la MRC de la Matanie.

À propos de la Société des célébrations du 375eanniversaire de Montréal

La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal est un organisme à but non lucratif qui a pour mandat d’organiser les festivités et contributions socio-économiques qui marqueront le 375e anniversaire de Montréal en 2017. Privilégiant la mise en valeur de l’expertise montréalaise, elle agit comme un catalyseur des forces dans la réalisation de son mandat : mobiliser la communauté, mettre en œuvre une stratégie de financement, administrer de façon rigoureuse les fonds publics recueillis, élaborer une programmation de qualité et assurer la promotion des festivités.

La Société bénéficie du soutien financier de la Ville de Montréal, du gouvernement du Canada, du gouvernement du Québec et du financement privé de douze Grandes Montréalaises. Pour plus de renseignements : 375mtl.com

Trouvez tous nos communiqués ainsi que des images et des vidéos complémentaires dans notre salle de presse virtuelle en cliquant ici.

Suivez l’information en temps réel sur notre fil de nouvelles Twitter @375Mtl.

Suivez-nous sur Facebook.

Pour en savoir plus sur la contribution du gouvernement du Québec au 375e anniversaire de Montréal, cliquez ici.

– 30 –
Source: Pour la TDLG
Hélène Francoeur
Directrice générale TDLG
418-368-9745
direction@tdlg.qc.ca
cbilodeauCommuniqué_19 janvier 2017

Newsletter_January 19th

CHARTER BUSES

Departure from Montreal

Montreal bus station, 1717, Rue Berri, Montréal, QC, 514-842-2281
Boarding at 6AM, departure at 6:30AM
Gates # 9 – 10 – 11 – 12

Departure from Quebec

Sainte-Foy bus station, 3001, Chemin Quatre-Bourgeois, Ste-Foy, 418-650-0087
Boarding at 9AM, immediate departure
Gate #6

Departure from Rimouski

90 Avenue Léonidas S, Rimouski, 418-723-4923
Boarding at 1PM, immediate departure
Volunteers responsible for the buses will be at each station to welcome you. If you have to leave your personal vehicule to one of the bus stations, please contact them directly. Their information are written above.

The drive being quite long, you have to bring your own lunch on the bus, so you can avoid useless stops. Then we will have a great dinner together!

Weather and ski/snowshoe conditions

When talking about the « outdoors », we all know that Mother Nature is the big chief! The weather forecast seems to announce pretty mild weather, and even rain next week…We just want to remind you that depending on the weather, routes and/or mileage could be modified until last minute. Please don’t forget to bring your snowshoes along if you happen to have any, even if you registered to the TDLG on skis.

About that, please note that the maps will not be available on our website before your arrival, due to recent changes. However, we should be able to put them online before Day 1, so you can download them. Thanks ahead for your understanding and open-mindedness.

This being said, there is one thing on which we have full control: pleasure! And that, we guarantee we’ll have lots and lots!

Baggage tag

You should normally have received through your email a link that allows you to print your luggage tag. Your name, phone number and cabin number should be printed on it. Make sure that your luggage, skis and/or snowshoes are well identified. If you haven’t received that email yet, check your junk mail and if it is still not there, please contact us at info@exploregaspesie.com.  

Touristic and cultural activity program

If you registered to the TDLG as a cruise passenger only, or if you are a skier or snowshoer and wish to take a day off, a complete touristic and cultural activity program has been created for you to enjoy your day as much as possible, either aboard or in one of our stopover. Most activities are free, but some of them might need a little extra money. If you plan on participating to one of those activities, just plan on bringing more cash money.

Bathing suit
Among those activities, we suggest you an access to the Manoir Richelieu’s pools, preceded by a visit of the Manoir and a carriage ride, for a total of $45. If you are interested by this offer, don’t forget your bathing suit!

Massage therapy

What is better than a good massage to recover from a long day of skiing or snowshoeing? Lucky you! A massage therapy service will be offered aboard by our very talented massage therapists, Nola Mercier and Félix Dubeau.

Reservations
To book a massage, just write your name on the list that will be posted outside of the massage room.

RATES: 35$ / 30 minutes
Cash only

Pedicure

As a novelty, Natalya Cerena will be aboard if you want to give your feet a little rest. Foot care will be dispensed in the ship’s hair salon.

Reservation
As for the massage therapy, a list be posted by the salon’s door. Write your name if you want to book an appointment.

RATES : 50$ / 40 minutes

 

IMPORTANT

In both cases (massage and footcare), you cannot cancel your appointment once your reservation is made. You can give your massage to somebody else, but if that person does not show up, you will have to assume the cost.

Please arrive 5 minutes ahead of your appointment’s time. If you happen to be late, the end will not be delayed, so you will have less time to enjoy your massage.

cbilodeauNewsletter_January 19th