2016Ski_Jour06_Texte

Jour 6 | Vendredi 26 février | Parc national Forillon – Arrivée (19 km)

Dernier petit déjeuner près de la mer pour les participants de la TDLG. Le café de l’Anse-au-Griffon a offert sa magnifique vue sur la plage de galets. Tandis que les raquetteurs sont allés explorer le sentier des crêtes du parc Forillon, les skieurs ont parcouru la distance qui sépare l’Anse-au-Griffon de Cap-aux-Os (portage). Les conditions météorologiques étant plus favorables, les participants ont d’autant plus apprécié les parcours. « On est chanceux, il ne pleut pas ! », a lancé une participante au départ des fondeurs. Mais comme dit Yves Tessier, participant de longue date et qui croyait avoir fait sa dernière traversée l’an passé dû à un diagnostic de cancer. « Les kilomètres de la dernière journée de la traversée sont toujours les plus difficiles, car on sait que ce seront les derniers. »

En soirée, la Petite Églize était décorée aux couleurs du Brésil pour accueillir le groupe Bombolesse qui a enflammé la place et a entraîné tout le monde dans la danse. Avec une pièce majestueusement chantée par la soprano Carmen Léger, Thierry et Claudine, deux des fondateurs de la traversée, ont dit leurs derniers mots : « À la vie qui nous unit ! »

On se voit à l’automne !

 

cbilodeau2016Ski_Jour06_Texte